ATTRAPONS LA LUNE !

12,50 €
Collection: 
Sandrine-Marie SIMON et Philippe GAUFRETEAU
Date de parution: 
Août 2022

Un jour, Petite souris lève les yeux et découvre la lune si alléchante. Comment l'attraper quand on est si petite ?

Est-ce que la solidarité n'aiderait pas à réaliser les rêves les plus audacieux ?

Choisissez votre format : album ou livret

Album : format h24 x 20 cm, 32 pages, écriture cursive Dumont, dos carré cousu-collé, couverture semi-rigide, + fiche  de discussion "Qu'est-ce que la solidarité ?"

Livret de ka[mini]baï : format 32,2 x 23,2 cm, 30 pages. Texte anglais et français. Relié spirale avec patte d'accrochage, animation intérieure. 22 €. ISNB : 978-2-494-107-11-3

Devenez conteur avec le Ka[mini]baï !

Lecture plus théâtrale à un groupe : les avantages du kamishibaï sans les inconvénients

  • partie utile quasi aussi importante
  • rangeable dans une boite à dossiers
  • manipulation facile, attention réservée au public
  • léger, sans fatigue du bras ni recours à une table
  • avec une animation intérieure !

Le livret à spirale s'emboite dans un support : le butaï vendu séparément

Une collection Histoire de Valeur :

Chaque histoire est sélectionnée pour la magie de son univers mais aussi pour l'opportuité à la réflexion qu'elle crée.

Pour ceux qui souhaitent aller plus loin, chaque album est accompagné d'une fiche qui explique à l'enfant, en termes simples, la valeur sous-tendue. Ici : la Solidarité.

Un support aux échanges verbaux...

Dans un groupe, nous nous sentons unis et nous prenons soin les uns des autres. Une difficulté vient à toucher l'un et tous se sentent concernés, ont spontanément envie de l'aider sans rien attendre en retour.

Ce sentiment d'entraide qu'on appelle solidarité exprime notre sentiment d'appartenance et réhausse notre estime de nous. Il nous permet de protéger les nôtres et d'accomplir les plus grandes choses tous ensemble.

Il vaut mille discussions avec un enfant !

Avec Sandrine-Marie SIMON et Philippe GAUFRETEAU, 1 + 1 fait davantage que 2 !

Sandrine porte le plus profond respect au lecteur en accompagnant le regard de celui-ci avec un texte tout en retenue et en délicatesse qui laisse le temps de découvrir, de supposer, d'imaginer et de créer sa propre interprétation. Elle incite chacun à s'emparer de l'histoire pour la faire sienne.

Philippe, d'un trait de crayon magnfique et assuré, rend les animaux de ce conte de randonnée attachants : à la fois fragiles et sympathiques, cocasses et familiers.

Assurément, tous deux ont su mettre leur art au service d'une magnifique histoire qui garde le suspens jusqu'à sa touche finale !